Sigales réalise vos cartes de terroirs!
Logo Sigales
» Retour à la page d'accueil

Nos références

Les sols du canton de Vaud


Le vignoble vaudois s'étend sur environ 3800 hectares, principalement le long du lac Léman et dans le Chablais, sans oublier les Côtes de l'Orbe. Entre 600 et 375 mètres, les vignes se cantonnent à des altitudes raisonnables comparées à certaines parcelles du Valais voisin.
L'étude des terroirs, initiée en 2000, s'est déroulé entre 2000 et 2003. Ce travail pédologique a été réalisé sur la base de 1400 sondages à la tarière, 300 profils et plus de 60 réunions autour des cartes et des profils.Dans un premier temps, quatres zones pilotes ont été étudiées pour la mise au point des méthodes et outils. Les résultats ont ensuite été appliqués à l'ensemble du vignoble vaudois.
Coteau viticole du Lavaux


La région fait véritablement la liaison entre les massifs du Jura avec les derniers contreforts de la Haute-Chaine et les Alpes avec le Chablais. Les roches anciennes (calcaires et marnes de l'ère secondaire, molasses du tertiaire) forment l'ossature du relief. Le plateau suisse est en réalité une large dépression comblée de molasses tantôt gréseuses, marneuses ou conglomératiques.
Les glaciations ont intensément modelé le canton durant les derniers milliers d'années. D'immenses langues glaciaires occupaient la région et notamment le glacier du Rhône qui est à l'origine du surcreusement du Léman et de la plupart des moraines.

En résumé, quatre grands secteurs s'individualisent:

Le Chablais possèdent des terroirs très variés, avec des moraines locales à dominante d'élements calcaires, des sols d'éboulis toujours très caillouteux et quelques originalités comme à Chiètres ou Bex, avec des sols issus de flysch ou de calcaires gypseux.

Le Lavaux, entre Montreux et Lausanne, apparaît comme une palette complexe de moraines sur des successions de molasses différentes. Les formations molassiques tantôt dures, tantôt meubles et argileuses, donnent de véritables corniches de grès ou sont glissées dans certaines pentes fortes. Tout s'articule autour des puissants poudingues du Mont Pèlerin qui ont logiquement mieux résisté à l'érosion.
Vignoble de pente dans le Lavaux
Toujours sur la même rive du Lac mais le long du pourtour Ouest, le vignoble de la Côte s'étend de Morges à Nyon. Ici, la moraine de fond imprime son caractère à la majeure partie des coteaux. Néanmoins, des sols plus évolués développés sur des cônes de déjection se démarquent nettement de l'ambiance toujours calcaire des moraines.

Enfin, le Nord-Vaudois, montre des sols  variés de moraines, de molasses et de calcaires durs. Même si les Côtes de l'Orbe ont subi l'influence morphologique des glaciers, les dépôts en sont moins conservés que plus au Sud. Les moraines sont ici peu épaisses et les premières dalles de calcaire jaune ou la molasse peuvent apparaître rapidement.
Paysage de terrasses dans le Dezaley


Paysage viticole du Lavaux


Sigales - Etudes de Sols et de Terroirs
Sigales - 38410 St Martin d'Uriage