Sigales réalise vos cartes de terroirs!
Logo Sigales
» Retour à la page d'accueil

Nos références

Les sols du canton de Neuchâtel

Les vignes neuchâteloises s'étendent sur environ 600 hectares, le long de la rive occidentale du lac de Neuchâtel. De Vaumarcus au Landeron tout au Nord sur les rives du Lac de Bienne, les coteaux viticoles, étagés entre 400 et 600 mètres d'altitude, sont essentiellement exposés Sud à Sud-Est.


Ce vignoble est appuyé sur les contreforts du Jura. Les calcaires crétacés typiques de la région arment certains coteaux où ils affleurent au détour des parcelles. Des molasses marneuses sont également à signaler. Néanmoins, les reliefs et les sols ont largement été modelés par le passage d'anciennes langues glaciaires et en particulier l'immense "glacier du Rhône".

Le rôle des glaciers est donc fondamental par leur empreinte (décapage des sols anciens) et par  leurs dépôts associés (accumulation de moraines lors de la fonte des glaces). On peut retrouver actuellement toute une palette de formations glaciaires et périglacaires, telles que des moraines, marneuses, sableuses, caillouteuses ou non et même des varves.

En dernier lieu, des alluvions torrentielles se mettent en place comme dans le delta de l'Areuse et des éboulis ou colluvions tapissent certaines pentes.
Paysage de vignes dans le canton de Neuchâtel


Pour des raisons de commodité et d'organisation, le canton a été découpé en 5 secteurs.
Plus de 400 observations et 61 profils de sols ont été creusés lors de cette étude en fin d'année 2003.

Les cartes qui résultent de ces descriptions ont été validées et précisées par les groupes d'exploitants au cours d'une quinzaine de réunions.
Par ailleurs, un certain nombre de profils et d'analyses de terre fournis par les vignerons ont été intégrés pour la synthèse ainsi que des renseignements ponctuels tirés des études géotechniques et même archéologiques préexistantes sur la zone.


Au total, plus de 50 types de sols ont été caractérisés (roche, évolution ou profondeur différente).
Tractopelle dans la vigne
Les sols profonds issus de dépôts glaciaires épais représentent la moitié des surfaces plantées en vigne, avec une majorité de moraines caillouteuses plus ou moins marneuses.

Les sols minces sur calcaires jaunes ou blancs dominent dans 20% du vignoble.

Les alluvions parfois très caillouteuses et les colluvions sont  également réparties sur environ 1/5ème des surfaces viticoles.

Enfin, 80% des sols font plus d'1 mètre de profondeur, mais possèdent néanmoins des caractéristiques agronomiques et des réserves en eau très différentes.
Rangs de vigne sur rocher


Sigales - Etudes de Sols et de Terroirs
Sigales - 38410 St Martin d'Uriage